A l'affiche

Taj Mahal, le nouveau film de Nicolas Saada


Sortie cette semaine de Taj Mahal du second long-métrage de Nicolas Saada (Espion(s)) qui revient sur les attaques coordonnées de novembre 2008 à Bombay par des terroristes islamistes.

Programmé initialement dans les salles le 7 octobre, le film trouve évidemment une résonance amplifiée après les attentats du 13 novembre. Le parti-pris de Taj Mahal est de se tenir au plus près des sensations de Louise. Son personnage s’inspire d’une jeune Française ayant vécu ces événements du 26 novembre 2008 à Bombay : des attentats perpétrés par des islamistes pakistanais dans plusieurs sites dont le centre communautaire juif Loubavitch à Nariman House où le rabbin Holtzberg et sa femme ainsi que plusieurs autres personnes sont torturés et assassinés.

L’histoire : Louise a dix-huit ans lorsque son père doit partir à Bombay pour son travail. En attendant d’emménager dans une maison, la famille est d’abord logée dans une suite du Taj Mahal Palace. Un soir, pendant que ses parents dînent en ville, Louise, restée seule dans sa chambre, entend des bruits étranges dans les couloirs de l’hôtel. Elle comprend au bout de quelques minutes qu’il s’agit d’une attaque terroriste. Unique lien avec l’extérieur, son téléphone lui permet de rester en contact avec son père qui tente désespérément de la rejoindre dans la ville plongée dans le chaos.

|
 

Récemment à l’affiche


Haut de page ↑

A propos

Judaiciné est une agence conseil (réalisation, programmation, distribution),
créateur d’événements (avant-premières,festivals, colloques),
producteur de contenus multimédia (internet, radio, presse),
Judaiciné met en relation les créateurs, les œuvres et les publics.

Newsletter