A l'affiche

Pas à Tel-Aviv.


Not in Tel-Aviv est juste une petite histoire mais c’est la mienne. J’ai essayé de garder les pieds sur terre, tout en demandant l’impossible.

Histoire :
Quand un enseignant refoulé perd son emploi, il décide de tout emporter dans sa chute. En quelques jours, il kidnappe une jeune étudiante, reprend contact avec son amour de lycée, pardonne à un vieil ami, tue sa mère, défie un groupe de féministes, une vedette de cinéma, la police et les conventions étouffantes de son insipide petite ville.

Réalisé par :  Nony Geffen
Avec :  Nony Geffen, Romi Aboulafia, Yaara Pelzig

Durée : 1h22
« Comédie noire et ultra contemporaine, Not in Tel Aviv séduit et surprend du début à la fin.
On a le plaisir d’y retrouver, en belle captive vite consentante, l’actrice Yaara Pelzig, déjà remarquée en terroriste idéaliste dans Le Policier de Nadav Lapid, Prix du Jury à Locarno en 2011. Les deux films ont le même producteur, Itai Tamir. Un vent de jeunesse et de subversion souffle sur le cinéma israélien. »
OLIVIER PÈRE
Directeur général délégué d’ARTE France Cinéma

Les indiscrétions de Judaiciné

Comme le suggère le titre du film, le tournage ne s’est pas déroulé à Tel-Aviv, mais à Kiryat Tivon, dans le district d’Haïfa dont est originaire Nony Geffen. Le réalisateur a confié son envie de filmer un décor différent et inédit ; il s’agit aussi d’un moyen pour lui de protester contre la place selon lui trop centrale qu’occupe Tel-Aviv dans la culture israélienne.
Ce film est le reflet des doutes qui m’habitent face à certaines questions morales : celles du bien et du mal, du fait de devenir un homme et de choisir son chemin dans la vie, dans une société à la fois moderne et complexe.
En grandissant, je me suis vite rendu compte que je devais « tuer mes parents » si je voulais commencer à les aimer simplement. C’est seulement après l’avoir fait que je me suis senti vraiment vivant.
J’ai commencé à faire tout ce que je voulais vraiment faire : dire à la femme que je désirais depuis toujours que j’en étais amoureux, essayer de devenir l’homme que je rêvais d’être, quitter ces lieux qui m’étaient familiers et enfin réaliser mon premier film.

Nony Geffen écrit le scénario de Not in Tel-Aviv presque d’un jet, en une semaine. J’ai juste eu à le faire sortir. Du coup, les personnages du film sont très spontanés. C’est leur monde intérieur qui pousse le récit.
Le film s’est construit comme il a été écrit : en toute liberté et sans convention.

|
 

Récemment à l’affiche


Haut de page ↑

A propos

Judaiciné est une agence conseil (réalisation, programmation, distribution),
créateur d’événements (avant-premières,festivals, colloques),
producteur de contenus multimédia (internet, radio, presse),
Judaiciné met en relation les créateurs, les œuvres et les publics.

Newsletter