A l'affiche

Pari gagné pour Roselyne Bosh,


Pour beaucoup de monde,  le Vel d’Hiv c’était quelques lignes dans un cours d’Histoire sur la Seconde Guerre Mondiale. Désormais, ce sera bien plus. 1995, une émission de télévision aujourd’hui disparue: La Marche du Siècle, un vieil homme, Joseph Weismann, témoigne. Soudain, sa voix se brise. “Si quelqu’un ose un jour faire un film sur ce qui nous est arrivé…” Puis il se reprend. “Non, je ne crois pas. Je ne pense pas que quelqu’un osera un jour”….

la Rafle,sortie en DVD.

2009 -Nous faisons un film sur la Rafle du Vel d’Hiv. Du point de vue de Joseph Weismann, qui avait dix ans à l’époque. Tous les personnages du film ont existé. Tous les évènements ont bien eu lieu.
Ce film est avant tout utile car il raconte une page sombre de l’Histoire de France, tellement tragique qu’on ne doit pas l’oublier; en espérant que cela ne se reproduise pas… 
Pendant l’occupation, le gouvernement de Vichy a fait du zèle, en décidant de déporter également les enfants, alors que les allemands ne l’exigeaient pas. La rafle restitue les évènements qui se sont déroulés durant l’été 1942 avec honnêteté, sans en rajouter dans le drame. Visiblement, la véracité des faits et le réalisme de la mise en scène   ont été les principales préoccupations des auteurs. Ce témoignage est très émouvant, mais cela n’est rien par rapport à ce que ces juifs ont pu ressentir entre le 16 juillet 1942 et les semaines qui ont suivies. C’est aussi cela que permet le cinéma. Un film dont on ne peut pas ressortir indifférent.

Réalisé par : Roselyne Bosch
Avec : Mélanie Laurent , Gad Elmaleh , Jean Reno, Sylvie Testu, Catherine Allegret

Durée : 1h59min
Pays de production : France
Titre original : La rafle

site officiel:www.larafle-lefilm.com

 

|
 

Récemment à l’affiche


Haut de page ↑

A propos

Judaiciné est une agence conseil (réalisation, programmation, distribution),
créateur d’événements (avant-premières,festivals, colloques),
producteur de contenus multimédia (internet, radio, presse),
Judaiciné met en relation les créateurs, les œuvres et les publics.

Newsletter