A l'affiche

Ne dit-on pas que la culture aide à l’ouverture de l’ésprit…


A 5 heures de Paris une histoire d’amour sans escale sans lendemain, ou le point de départ d’une nouvelle vie ?

Histoire :

A seulement 5 heures de vol de Paris, dans la banlieue de Tel-Aviv, deux solitaires se rencontrent. Lui est chauffeur de taxi. Elle est professeur de piano. Lui n’a jamais quitté Israël, elle est en transit entre deux pays. Lui a délaissé toute ambition, elle a abandonné ses illusions. Tout deux redoutent l’avion qui les attend : il a la phobie des airs et doit pourtant s’envoler pour Paris où sera célébrée dans quelques jours la bar-mitsva de son fils, elle ne sait plus si elle doit prendre l’avion qui l’emmènera au Canada où son mari doit s’installer.

A cinq heures de Paris, il y a Bat Yam, ville de la banlieue de Tel-Aviv. Lieu d’action du film, c’est également la ville de l’adolescence de Leon Prudovsky, qui signe ici son premier long métrage. Le réalisateur revient sur cette terre pour nous raconter la rencontre amoureuse entre un homme et une femme.

Réalisé par Leonid Prudovsky
Avec Helena Yaralova, Dror Keren, Vladimir Friedman.

Durée : 1h30
Production : 2008
Titre Origina

l : Hamesh Shaot me’Pariz
Titre International : Five hours from Paris
Pays : Israël


|
 

Récemment à l’affiche


Haut de page ↑

A propos

Judaiciné est une agence conseil (réalisation, programmation, distribution),
créateur d’événements (avant-premières,festivals, colloques),
producteur de contenus multimédia (internet, radio, presse),
Judaiciné met en relation les créateurs, les œuvres et les publics.

Newsletter