A l'affiche

Le père, le fils et le Talmud


Quatrième long métrage de ce réalisateur né en 1968 à New York et émigré en Israël six ans plus tard, « Note en bas de page« , Footnote raconte l’histoire d’une relation compliquée entre un père et son fils.

Le réalisateur Joseph Cedar,  aborde, à travers le portrait de deux générations père et fils, la question de l’universalité et du particularisme culturel israélien : Personnellement, j’ai tendance à travailler sur les spécificités culturelles, et j’espère que les spectateurs se reconnaîtront un peu dans cette histoire et se sentiront proches des personnages » avoue-t-il.

Histoire :
Les Shkolnik sont chercheurs de père en fils. Alors qu’Eliezer Shkolnik, professeur puriste et misanthrope a toujours joué de malchance, son fils Uriel est reconnu par ses pairs.
Jusqu’au jour où le père reçoit un appel : l’académie a décidé de lui remettre le prix le plus prestigieux de sa discipline. Son désir de reconnaissance éclate au grand jour.

Réalise par Joseph Cedar
Avec : Shlomo Bar-Aba, Lior Ashkenazi, Aliza Rosen
Genre ; Drame
Nationalité : Israélien
Titre original : Hearat Shulayim
Durée  1h45m

Un film pas seulement « religieux » il évoque à la fois le Talmud (recueil qui rassemble les textes exprimant la tradition orale de la Loi, en complément de la Torah qui est la Loi écrite), la philologie (science historique qui a pour objet la connaissance des civilisations passées) et ce que l’on appelle le Prix d’Israël qui est le prix le plus prestigieux que l’Etat d’Israël remet chaque année à des personnalités ou des organisations remarquées pour leur action dans des domaines artistiques, culturels ou scientifiques.
Cette entrée en matière, on le verra, n’est pas qu’une circonlocution talmudique, mais une préparation qui se veut fidèle à l’esprit du film, une sorte d’échauffement spirituel. Car Dieu sait que « Note en bas de page » est spirituel à tous les sens du terme : c’est le deuxième motif d’intérêt du film, d’autant que le film précédent de Cedar, le remarquable et remarqué Beaufort (2007), était un film de guerre sur l’occupation israélienne au Liban.

Prix du meilleur scenario à Cannes 2011
Footnote est nommé aux Oscars 2012 (84e édition) dans la catégorie du Meilleur Film en langue étrangère.

|
 

Récemment à l’affiche


Haut de page ↑

A propos

Judaiciné est une agence conseil (réalisation, programmation, distribution),
créateur d’événements (avant-premières,festivals, colloques),
producteur de contenus multimédia (internet, radio, presse),
Judaiciné met en relation les créateurs, les œuvres et les publics.

Newsletter