A l'affiche

Le dernier jour d’Yitzhak Rabin


C’est aujourd’hui que sort le puissant et incontournable film d’Amos Gitaï Le dernier jour d’Yitzhak Rabin

4 novembre 1995.

Yitzhak Rabin, Premier ministre israélien, l’homme des accords d’Oslo et Prix Nobel de la paix, est assassiné sur la place des Rois d’Israël à Tel Aviv après un long discours contre la violence et pour la paix. Son assassin : un étudiant juif religieux d’extrême droite.

Vingt ans après, le cinéaste Amos Gitaï revient sur cet événement traumatisant avec un nouvel éclairage.

Replaçant l’assassinat dans son contexte politique et sociétal,

Le dernier jour d’Yitzhak Rabin mêle reconstitutions fictives et images d’archives afin d’offrir un véritable thriller politique.

Les audiences de la Commission Shamgar ont joué un grand rôle dans la genèse du Dernier jour d’Yitzhak Rabin. Cette commission d’enquête d’Etat avait été nommée pour élucider les circonstances de l’assassinat du Premier ministre Yitzhak Rabin.
Elle était présidée par un ancien président de la Cour Suprême, le juge Meir Shamgar, et comprenait le général Zvi Zamir et le professeur Ariel Rosen Zvi.
Réunie pour la première fois le 19 novembre 1995, la Commission Shamgar présenta ses conclusions, en partie confidentielles, le 28 mars 1996. Furent révélées au grand public des informations sur les dispositifs de sécurité mis en place par différents services (les services secrets intérieurs, la police, les forces spéciales), sur la scène du crime, sur l’évacuation et les soins apportés à Rabin. Les sections confidentielles du rapport concernaient les liens entre l’agent double Avishai Raviv et certaines mouvances d’extrêmes droites. Amos Gitai a pu accéder aux retranscriptions des audiences de la Commission. Les Archives nationales israéliennes ont autorisé le cinéaste à consulter ces centaines de pages qui
tentent d’expliquer comment un Premier ministre a pu être ainsi assassiné, au coeur d’une place bondée de Tel Aviv.
|
 

Récemment à l’affiche


Haut de page ↑

A propos

Judaiciné est une agence conseil (réalisation, programmation, distribution),
créateur d’événements (avant-premières,festivals, colloques),
producteur de contenus multimédia (internet, radio, presse),
Judaiciné met en relation les créateurs, les œuvres et les publics.

Newsletter