A l'affiche

Juif, homo, et jubilatoire


Inspiré du conte et de la fantaisie
Le projet de Let my people go !, qui aborde différentes cultures et religions, n’est certainement pas typique de la production nationale. Le réalisateur Mikael Buch affirme que son intérêt pour une histoire aussi « exotique » est issu de son parcours personnel. En effet, ce cinéaste français, fils de père argentin et de mère marocaine, est parti vivre à Taiwan puis à Barcelone et à Nantes, avant de revenir à Paris faire ses études de cinéma à la célèbre Fémis.

Mikael Buch raconte que ses principales références cinématographiques proviennent d’un cinéma ludique, voire magique, avec une prédilection pour des narrations comme celles caractérisant Charles Chaplin, Woody Allen, Vincente Minnelli et Jacques Demy. Quand il était enfant, le metteur en scène regardait Blanche-Neige et les sept nains tous les jours.

Histoire :

Tout le monde sait que Ruben est juif, homosexuel, facteur, mi-finlandais, mi-français, fils indigne, frère désobligeant, amant décevant, assassin douteux, voleur malgré lui… Pourtant Ruben lui, est incapable de savoir qui il est. Au grand tournant de sa vie, alors que s’ouvrent devant lui les flots de la mer Rouge, Ruben hésite : doit-il suivre son peuple ou son coeur ?

Réal : Mikael Buch
Avec : Carmen Maura, Jean-François Stévenin, Amira Casar, Clément Sibony Nicolas Maury
Genre: Divers
Année: 2010

Durée : 1h28

Voir aussi l’interview de Mikael Buch ici

 

 

 

|
 

Récemment à l’affiche


Haut de page ↑

A propos

Judaiciné est une agence conseil (réalisation, programmation, distribution),
créateur d’événements (avant-premières,festivals, colloques),
producteur de contenus multimédia (internet, radio, presse),
Judaiciné met en relation les créateurs, les œuvres et les publics.

Newsletter