A l'affiche

Indispensable Nadjari


Le cours étrange des choses est le septième film du réalisateur Raphael Nadjari. Présenté au Festival de Cannes 2013 dans le cadre de la Quinzaine des réalisateurs, le film sort ce 4 décembre.

C’est le coup de Cœur de Judaïciné

L’histoire :

Saul, la quarantaine, rêveur et mélancolique, court chaque fois qu’il ne va pas bien, chaque fois qu’il veut fuir sa vie. Sur un coup de tête, il décide un jour de rendre visite à son père qu’il ne voit plus depuis cinq ans et qu’il tient pour responsable de tous ses maux. A Haïfa, en quelques jours, de chutes en déconvenues, entre drame et burlesque, il découvrira un père transformé, un monde réinventé et, peut-être, l’espoir d’une vie nouvelle…

Originaire de Marseille, le réalisateur Raphaël Nadjari a sorti son premier long métrage The Shade en 2000. Suivront les films I am Josh Polonski’s brother (2001), Apartment # 5 C (2002) avec la comédienne israélienne Tinkerbell, Avanim en 2005 tourné à Tel-Aviv et Tehilim réalisé cette fois à Jérusalem et  présenté en sélection officielle au 60ème Festival de Cannes en 2007.
Le cours étrange des choses est son septième film avec au casting les acteurs Ori Pfeffer, Moni Moshonov, Michaela Eshet, Maya Kenig

|
 

Récemment à l’affiche


Haut de page ↑

A propos

Judaiciné est une agence conseil (réalisation, programmation, distribution),
créateur d’événements (avant-premières,festivals, colloques),
producteur de contenus multimédia (internet, radio, presse),
Judaiciné met en relation les créateurs, les œuvres et les publics.

Newsletter