A l'affiche

Greenberg, une comédie douce amère comme on les aime.


Le film a été tourné en sept semaines, ce qui correspond d’ailleurs à la durée du séjour de Roger Greenberg à Los Angeles. Los Angeles joue un tel rôle dans Greenberg qu’on peut vraiment dire qu’il s’agit d’un personnage à part entière. A retrouver en DVD

Histoire:
Roger Greenberg s’installe à Los Angeles pour six semaines, où il réside dans la maison vacante de son frère, en vacances au Vietnam. Comme il tente de se remettre d’une dépression qui l’a rendu particulièrement vulnérable, rien n’est cependant très simple dans son existence. Arrivé à la croisée des chemins, Roger décide simplement de ne plus accepter l’avancement, et de prendre le parti de ne plus rien faire du tout. Ce n’est que lorsque cela devient sa véritable et seule occupation qu’il rencontre Florence, l’assistante de son frère, avec laquelle il développera une relation chaotique, mais remplie de tendresse.

Coulisses du film…
Noah Baumbach et Jennifer Jason Leigh avaient déjà collaboré avec le producteur oscarisé Scott Rudin pour Margot va au mariage. Alors que le tournage se terminait à peine, le réalisateur, la comédienne et le producteur envisageaient déjà de se retrouver sur un nouveau projet. Baumbach et Leigh souhaitaient mêler une fois encore émotion et humour mordant, comme dans Kicking and screaming et Les Berkman se separent . Ils voulaient également tourner à Los Angeles, dix ans plus tôt, Leigh y avait coréalisé The anniversary party. Mais avec Greenberg, la ville allait davantage occuper le devant de la scène.

Noah Baumbach a cherché, à travers Greenberg, à retranscrire le thème d’un homme traversant une crise existentielle, en s’appuyant sur certains romanciers américains : Ce que je voulais faire en écrivant le scénario, c’était m’inscrire dans la lignée des romanciers américains que j’adore, comme Philip Roth, Saul Bellow et John Updike, qui parlent d’hommes qui traversent une crise existentielle. Le réalisateur poursuit en insistant sur l’importance de l’aspect visuel du film : Certains de leurs livres ont été adaptés au cinéma, mais je me disais que je pouvais faire un film qui s’inspire de cette mouvance et qui ait un style visuel marqué.

Dans Greenberg, Ben Stiller joue un personnage qui pourrait surprendre les gens. Alors que le film est une comédie, Stiller n’est ni farfelu, ni stupide, ni tarte à la crème, ni satirique, il est une âme perdue qui emménage à Los Angeles pour se retrouver dans une comédie aux proportions très humaines.

Réalisateur: Noah Baumbach
Avec : Ben Stiller, Greta Gerwig, Koby Rouviere, Sydney Rouviere, Chris Messina, Susan Traylor, Merritt Wever, Emily Lacy, Aaron Wrinkle.
Genre : Comédie dramatique
Pays : USA
Durée : 1h45

|
 

Récemment à l’affiche


Haut de page ↑

A propos

Judaiciné est une agence conseil (réalisation, programmation, distribution),
créateur d’événements (avant-premières,festivals, colloques),
producteur de contenus multimédia (internet, radio, presse),
Judaiciné met en relation les créateurs, les œuvres et les publics.

Newsletter