A l'affiche

Freud et Jung sur le divan de D.Gronenberg


Entre romance passionnelle et chronique historique ; A Dangerous Method.

Basé sur des faits réels et adaptaté d’une pièce de théâtre intitulée The Talking Cure de Christopher Hampton, le dernier long métrage de David Cronenberg se classe sans doute parmi ses oeuvres les plus difficiles, au même titre que Spider, autre film du réalisateur sur la folie.
Histoire :

Zurich, 1904. Carl Jung, 29 ans, psychiatre, est au début de sa carrière et partage sa vie avec sa femme, Emma. S’inspirant des travaux de Sigmund Freud, Jung tente le traitement expérimental connu sous le nom de psychanalyse sur Sabina Spielrein, âgée de 18 ans. Sabina, jeune Russe cultivée qui parle l’allemand, a été diagnostiquée «hystérique», et a la réputation d’être agitée et violente. Lors de ses séances avec Jung, elle expose une jeunesse gâchée par les humiliations et une composante sexuelle sado-masochiste. Grâce à leur correspondance, Jung parvient à une grande complicité intellectuelle avec Freud, sur le cas de Sabina. Freud demande à Jung de traiter un collègue, Otto Gross, toxicomane et amoraliste impénitent. Sous son influence, Jung va balayer sa propre éthique et se laisser aller à son attirance envers Sabina. C’est le début d’une liaison dangereuse dont les conséquences vont être aussi inattendues que fondamentales.

Réalisé : David Cronenberg
Avec : Viggo Mortensen, Keira Knightley, Michael Fassbender, Vincent Cassel, Sarah Gadon, André Hennicke, Arndt Schwering-Sohnrey, Mignon Remé, Mareike Carrière…
Genre : Drame, Histoire,
Durée : 1h39
Titre original : The Talking Cure

 

Coulisses du film ;

Pour son premier film «historique», David Cronenberg a choisi le «ménage à trois» qu’ont composé Sigmund Freud, C.G. Jung et Sabina Spielrein au début du vingtième siècle. Il ne s’agit évidemment pas d’un vaudeville, mais d’une des grandes batailles philosophiques de notre époque, dont les protagonistes ont marqué l’histoire des idées. La jeune Sabina Spielrein fut en effet la patiente du jeune docteur Jung, puis sa disciple et sa maîtresse, et enfin une brillante praticienne qui tenta, dans un premier temps, de réconcilier le père fondateur de la psychanalyse et son disciple zurichois, pour finalement prendre le parti du maître viennois. La liaison du jeune Jung avec une jeune fille extrêmement névrosée a sans doute joué un rôle majeur dans la brouille des deux hommes et finalement dans le schisme qui sépara inéluctablement les deux écoles…
A Dangerous Method fut d’abord un scénario au milieu des années quatre-vingt-dix. Christopher Hampton, qui s’est toujours intéressé à la psychanalyse, passa beaucoup de temps à fa ire des recherches sur les relations entre Jung et Freud, visita l’hôpital du Burghölzli à Zurich où il découvrit l’histoire de Sabina Spielrein. Hampton se mit à développer le matériel qu’il avait accumulé en une pièce de théâtre à laquelle il donna le titre de The Talking Cure, et qui connut un grand succès quand elle fut montée au National Theatre de Londres avec Ralph Fiennes dans le rôle de Jung. Quelques années plus tard, David Cronenberg demanda à Hampton d’adapter la pièce pour l’écran. «J’avais trouvé dans la pièce originale de Christopher Hampton un matériau parfait pour le cinéma…

|
 

Récemment à l’affiche


Haut de page ↑

A propos

Judaiciné est une agence conseil (réalisation, programmation, distribution),
créateur d’événements (avant-premières,festivals, colloques),
producteur de contenus multimédia (internet, radio, presse),
Judaiciné met en relation les créateurs, les œuvres et les publics.

Newsletter