A l'affiche

Les hommes libres, une fresque historique


Le cinéaste Ismaël Ferroukhi, aidé de l’historien Benjamin Stora, raconte Les hommes libres de Paris sous l’Occupation. A retrouver dans les bacs.

Histoire :

1942, Paris est occupée par les Allemands. Younes, un jeune émigré algérien, vit du marché noir. Arrêté par la police française, Younes accepte d’espionner pour leur compte à la Mosquée de Paris. La police soupçonne en effet les responsables de la Mosquée, dont le Recteur, Si Kaddour Ben Ghabrit, de délivrer de faux-papiers à des Juifs et à des résistants. 
A la mosquée, Younes rencontre le chanteur d’origine algérienne Salim Halali. Touché par sa voix et sa personnalité, Younes se lie d’amitié avec lui. Il découvre rapidement que Salim est juif. Malgré les risques encourus, Younes met alors un terme à sa collaboration avec la police. Face à la barbarie qui l’entoure, Younes, l’ouvrier immigré et sans éducation politique, se métamorphose progressivement en militant de la liberté.

Réalisateur : Ismael Ferroukhi

Avec : Tahar Rahim, Michael Lonsdale, Mahmud Shalaby,
Long-métrage : français

Genre : Drame

Durée : 1h39min

Année de production : 2010

Les Hommes libres a été programmé dans le cadre d’une séance spéciale au Festival de Cannes 2011.

|
 

Récemment à l’affiche


Haut de page ↑

A propos

Judaiciné est une agence conseil (réalisation, programmation, distribution),
créateur d’événements (avant-premières,festivals, colloques),
producteur de contenus multimédia (internet, radio, presse),
Judaiciné met en relation les créateurs, les œuvres et les publics.

Newsletter