A l'affiche

Destins croisés à Ajami


Ce film coréalisé par un Israélien et un Palestinien sur le quartier d’Adjami à Jaffa est probablement le film-choc de cette année.

Un film puissant et remarqué : mention spéciale de la Caméra d’or à Cannes, nomination aux Oscars ou encore en Israël, où il a été couvert d’Ophirs (les Oscars israéliens).

Nous suivons ici la trajectoire de plusieurs personnages (flics, réfugiés, petits truands…) réunis le temps d’une catharsis finale. Divisé en chapitres, le récit se compose de blocs narratifs, créant un ensemble volontairement déstructuré. Les deux cinéastes maîtrisent leur sujet et font de ce drame haletant une oeuvre sensible, exigeante et humaine.

L’histoire : Le quartier d’Ajami, à Jaffa, est un lieu cosmopolite où cohabitent Juifs, Musulmans et Chrétiens.

Le jeune Nasri, âgé de 13 ans, et son grand frère Omar vivent dans la peur depuis que leur oncle a tiré sur un membre important d’un autre clan. Malek, un jeune réfugié palestinien, travaille illégalement en Israël pour financer l’opération que sa mère doit subir. Binj, palestinien, rêve d’un futur agréable avec sa petite amie chrétienne. Dando, un policier juif recherche désespérément son jeune frère disparu…

L’histoire de destins croisés au coeur d’une ville déchirée.

Réalisé par Scandar Copti et Yaron Shani.

Avec Shakir Kabaha, Ibrahim Frege, Fouad Habash.

Long-métrage israélien .

Genre : Drame

Durée : 01h58min

Année de production : 2009

|
 

Récemment à l’affiche


Haut de page ↑

A propos

Judaiciné est une agence conseil (réalisation, programmation, distribution),
créateur d’événements (avant-premières,festivals, colloques),
producteur de contenus multimédia (internet, radio, presse),
Judaiciné met en relation les créateurs, les œuvres et les publics.

Newsletter