A l'affiche

Brainstorming


Dans son film Poétique du Cerveau, la réalisatrice israélienne Nurith Aviv tisse des liens entre récits biographiques et récits sur le biologique. À partir de photographies issues de ses archives personnelles, des souvenirs et des réflexions que ces images éveillent en elle, la cinéaste va à la rencontre de chercheurs en neurosciences pour évoquer avec eux des sujets tels que la mémoire, les neurones miroirs, le bilinguisme, la lecture, l’odeur, ou encore les traces de l’expérience.

Nurith Aviv fut d’abord une chef opératrice de renom, collaborant aux côtés d’Agnès Varda ou Amos Gitaï. Elle passa derrière la caméra pour tourner de nombreux documentaires et eut souvent le même objet d’études, traité sous différents angles : la parole. Elle consacra une trilogie de documentaires (D’une langue à l’autre, Langue sacrée, langue parlée et Traduire) à la question de la langue hébraïque et de son évolution durant les siècles.

Son dernier projet avant Poétique du cerveau, Annonces, donna même la parole à sept femmes, chacune livrant son interprétation des récits sacrés (Bible et Coran). Une situation qu’elle précise :

Quand je suis passée à la réalisation (…) J’ai eu envie de mettre la parole en scène et en marche au cinéma. C’était un défi.

 

|
 

Récemment à l’affiche


Haut de page ↑

A propos

Judaiciné est une agence conseil (réalisation, programmation, distribution),
créateur d’événements (avant-premières,festivals, colloques),
producteur de contenus multimédia (internet, radio, presse),
Judaiciné met en relation les créateurs, les œuvres et les publics.

Newsletter