A l'affiche

60 ans aprés sa sortie en salle, le voici en DVD


 

Le Mur Invisible est l’adaptation d’une nouvelle écrite par Laura Z. Hobson. Cette dernière l’a écrite après avoir entendu un discours antisémite du sénateur John Rankin applaudi par l’ensemble du Congrès Américain.
Son récit, publié par le journal Cosmopolitan entre Novembre 1946 et Février 1947, a immédiatement mis le feu aux poudres. C’est à cause de son parfum de scandale que l’écrit de Hobson a suscité l’intérêt de Darryl F. Zanuck, qui a immédiatement cherché à en obtenir les droits.

Histoire :

Phil Green, journaliste américain, est veuf et vit avec son fils chez sa mère. Chargé d’un reportage sur l’antisémitisme, il décidé de se faire passer pour juif et découvre la ségrégation larvée dont ceux-ci sont les victimes : insultes et vexations, discrimination professionnelle, et gentleman’s agreement, qui leur rend l’achat d’une propriété beaucoup plus difficile. En même temps, il s’éprend de Kathy, jeune femme issue d’une famille aisée…

Réalisé par Elia Kazan

Avec:  Gregory Peck, Dorothy McGuire, John Garfield
Titre original : Gentleman’s Agreement

Long-métrage américain .

Genre : Drame , Romance

Durée : 2h06min

Année de production : 1947

Autour du film :
Le film a été réalisé peu de temps après que ne soit révélée la vérité sur les camps de concentration en Europe : Darryl F. Zanuck savait que le moment était bien choisi pour relancer le débat sur l’antisémitisme après les horreurs survenues durant la Seconde Guerre mondiale.

Quand les patrons de la 20th Century Fox, juifs pour la plupart, entendirent parler de la préparation de ce film, ils demandèrent au producteur Darryl F. Zanuck d’abandonner ce projet. Alors que la Seconde Guerre mondiale venait tout juste de s’achever, ils craignaient que le thème de l’antisémitisme ne provoque une éventuelle polémique. Non seulement la production du film fut poursuivie comme si de rien n’était, mais, une séquence inspirée directement de cette anecdote fut ajoutée au film

Le Mur Invisible
s’est vu gratifié d’une multitude de prix. Nommé aux Oscars en 1948 dans les catégories Meilleur acteur pour Gregory Peck, Meilleure actrice pour DorothyMcGuire , Meilleur second rôle féminin pour Anne Revere, Meilleur montage et Meilleur scénario, il en remporta trois autres : Meilleur second rôle féminin pour Celeste Holm, Meilleur réalisateur pour Elia Kazan et surtout Meilleur film. La même année, Le Mur Invisible est couronné aux Golden Globes où il est élu Meilleur film dramatique. Elia Kazan y désigné Meilleur Réalisateur, Celeste Holm une nouvelle fois Meilleur second rôle féminin. Dean Stockwell y reçoit le Prix spécial en tant que Meilleur acteur juvénile. Toujours en 1948, le film est en compétition pour le Lion d’Or au Festival de Venise.

|
 

Récemment à l’affiche


Haut de page ↑

A propos

Judaiciné est une agence conseil (réalisation, programmation, distribution),
créateur d’événements (avant-premières,festivals, colloques),
producteur de contenus multimédia (internet, radio, presse),
Judaiciné met en relation les créateurs, les œuvres et les publics.

Newsletter