Actualités

Rencontre avec Diane Kurys et projection de Diabolo Menthe


Dans le cadre du cycle « Mon premier film« , la Médiathèque Alliance  Baron Edmond de Rothschild propose une soirée spéciale, le 6 octobre 2011 à 20 heures Animée par Isy Morgensztern

Septembre 1963. L’adolescence difficile de deux jeunes lycéennes partagées entre le divorce de leurs parents, les premiers flirts, et l’organisation de boums.
La rentrée des classes au Lycée Jules Ferry à Paris. Anne, treize ans, et sa soeur Frédérique, quinze ans, vont être confrontées à une double évolution: la leur et celle d’un monde en pleine effervescence.
L’année scolaire de deux soeurs, rythmée par les émois amoureux, les prises de conscience politique, la relation avec leurs parents, sur fond de « Salut les copains ».
Dès ce premier film, Diane Kurys décroche un succès public et critique, auréolé du prix Louis Delluc. Elle y met en scène des éléments  autobiographiques de son adolescence. S’ébauche dans ce très beau premier  film une manière personnelle de faire du cinéma et de raconter directement ou  indirectement sa vie d’enfant de l’après-guerre issu d’une famille juive ashkénaze.

« Un film émouvant qui rappela à beaucoup leur jeunesse de lycéen. Un beau come-back sur une
période révolue. Merci le cinéma ».

« La filmographie de Diane Kurys ne rassemble que des bons films, mais Diabolo Menthe reste le plus nostalgique, le plus drôle, le plus émouvant. » Première

Diane Kurys est née à Lyon, où elle passe ses premières années. Fille d’immigrants juifs russes, elle a six ans lorsque ses parents se séparent. Elle suit alors sa mére et sa soeur pour vivre a` Paris. Ce divorce la marquera profondément, au point de devenir plus tard la source d’inspiration de plusieurs de ses films.
Actrice avant d’être cinéaste, actrice pour être cinéaste, elle a d’abord côtoyé et travaillé avec toute une génération de comeédiens que l’on retrouve aujourd’hui en haut de l’affiche, ainsi que parfois dans ses films.

Aprés plusieurs anneées d’expérience au theéâtre, à la télévision et plus rarement au cinéma, elle se dirige vers l’écriture. En 1976, elle entreprend la rédaction d’un roman autobiographique, Diabolo menthe.
Elle prépare actuellement un film sur son pére.

PAF : 8 € (étudiants, 5 €) RSVP : Ariel Danan / ariel.danan@aiu.org / 01 55 74 79 10
Centre Alliance Edmond J. Safra 6 bis, rue Michel-Ange – 75 016 Paris

Diabolo Menthe

|
 

Haut de page ↑

A propos

Judaiciné est une agence conseil (réalisation, programmation, distribution),
créateur d’événements (avant-premières,festivals, colloques),
producteur de contenus multimédia (internet, radio, presse),
Judaiciné met en relation les créateurs, les œuvres et les publics.

Newsletter