Actualités

Josh Schwartz le surdoué


En l’espace de quelques années, Josh Schwartz est passé du statut exceptionnel de « créateur de série dramatique le plus jeune de l’histoire de la télévision américaine » à producteur prolifique, l’un des plus doués et les plus occupés de sa génération.

Formé dans une école privée de Rhode Island puis diplômé de l’Université de Californie du Sud dans la section cinéma et télévision, il réussit à vendre son premier projet de série intitulé Brookfield à la chaîne ABC en 2000. Il parvient même à décrocher la commande d’un pilote, avec Amy Smart et Eric Balfour dans les rôles principaux. Il y était question de la jeunesse dorée d’une école privée de Nouvelle Angleterre. Il s’était inspiré de sa propre jeunesse pour l’écrire.

La chaîne ne donne toutefois pas suite au projet, mais il remonte en selle l’année suivante avec un deuxième pilote pour Warner Bros. Il s’agissait cette fois de l’histoire d’un jeune adulte travaillant dans un magasin de disques. Là encore, la série ne voit pas le jour, mais le jeune homme alors âgé de seulement 26 ans ne se décourage pas et propose le script de The O.C.

Sa carrière peut alors enfin commencer sous les meilleurs auspices…

Newport Beach, Gossip Girl, Chuck, Hart Of Dixie, The Carrie Diaries, Cult, Rockville, CA

Chuck, sa série la plus ambitieuse est l’histoire de Chuck Bartowski (Zachary Levi), jeune informaticien d’une vingtaine d’années, qui est un « geek », voire même un sacré bon gros « nerd » limite asocial. Il se retrouve bien malgré lui avec une base de données dans son cerveau. Elle contient des secrets gouvernementaux. Il est alors rapidement embauché (quasiment de force) par John Casey (Adam Baldwin), un ancien agent de la NSA, pour des missions d’espionnage. Il est accompagné par Sarah Walker (Yvonne Strahovski), avec qui il doit faire croire à une relation amoureuse. Il continue aussi en parallèle son boulot d’informaticien pour que son entourage ne sache rien de son secret.

Le héros principal, Chuck, est le portrait craché de Josh Schwartz. Juif, brun, plutôt renfermé sur lui-même, il a du mal à s’intégrer et à brancher des filles. Ceci malgré (à cause d’ ?) un certain talent pour l’ironie et des blagues génératrices de bides abondants. Il rappelle ainsi la jeunesse de Josh Schwartz en Californie du sud, comme l’évoquait déjà le personnage de Seth Cohen dans The O.C.

|
 

Haut de page ↑

A propos

Judaiciné est une agence conseil (réalisation, programmation, distribution),
créateur d’événements (avant-premières,festivals, colloques),
producteur de contenus multimédia (internet, radio, presse),
Judaiciné met en relation les créateurs, les œuvres et les publics.

Newsletter