Actualités

Conversations avec James Gray


Absent des écrans depuis Two Lovers en 2008, James Gray refait surface en librairie, via un livre de conversations dans lequel il passe en revue les différentes étapes de sa carrière, ses collaborateurs et les facettes de son travail.Ça n’est pas pour dire, mais trois ans d’absence pour un réalisateur de la trempe de James Gray, ça commence à faire un peu beaucoup.

Même si la rareté est l’un de ses marques de fabrique, et qu’il travaille sur quelques projets à l’heure actuelle, son dernier long métrage, Two Lovers, remonte quand même à 2008.

Mais les éditions Synecdoche ont trouvé le remède pour tout fan en mal du metteur en scène : un recueil de conversations avec et autour de lui, réalisées par Jordan Mintzer, critique pour le Hollywood Reporter.

Préfacé par Jean Douchet, introduit par Francis Ford Coppola, le livre donne ainsi la parole à Tim Roth, Matt Reeves (co-scénariste de The Yards), James Caan, Eva Mendes ou le compositeur Howard Shore, pour n’en citer que quelques-uns, Conversations avec James Gray passe en revue l’ensemble de la carrière de ce dernier, de ses origines à chacun de ses films en passant par son éducation cinématographique.

 

Dans les films de James, je retrouve des traces de ma façon de penser, de mon imaginaire. Mais il a trouvé sa propre voie. » (Francis Ford Coppola)

Regroupés par thèmes et illustré par des photos de films, de tournage voire de pages de scénario, les différents entretiens se révèlent être aussi intéressants sur le plan informatif que du point de vue de l’analyse et nous permet, en interrogeant aussi acteurs, producteurs ou directeurs de la photo, de dresser un portrait complet du cinéaste.

Portrait que l’on peut, en outre, apprécier en anglais ET en français, les interviews originales et leurs traductions étant, à chaque fois, disponibles sur la même page.

Et histoire de rendre l’ouvrage un peu plus indispensable encore, sachez que James Gray y évoque notamment son adaptation (avortée depuis) de The Lost City of Z., dans laquelle il devait diriger Brad Pitt.

Mais ce n’est que partie remise, puisque l’acteur sera prochainement à l’affiche de ce qui devrait être la prochaine réalisation de James Gray : The Gray Man.

En attendant, il ne vous reste plus qu’à vous rendre dans la librairie la plus proche.
« Conversations avec James Gray » de Jordan Mintzer – Edité chez Synecdoche – 49 euros

|
 

Haut de page ↑

A propos

Judaiciné est une agence conseil (réalisation, programmation, distribution),
créateur d’événements (avant-premières,festivals, colloques),
producteur de contenus multimédia (internet, radio, presse),
Judaiciné met en relation les créateurs, les œuvres et les publics.

Newsletter